Soutenir l’ Espace de La Source

Le projet Toumaï, jardin agro écologique sans eau 

Toumaï signifie espoir de vie au Tchad. Dans notre contexte méditerranéen,  non relié au réseau d’eau, sans puits ni forage, le mot Toumaï prend toute sa signification.

P1110218Comment créer une oasis de verdure, un vaste potager productif et pédagogique lorsque l’on dépend uniquement de l’eau de pluie?  Inspiré de la permaculture, des multiples recherches et expériences de Pierre Rabhi , nous expérimentons un jardin potager sur buttes avec des  techniques de jardin économe en eau pour tendre vers plus d’autonomie alimentaire.

A moyen terme, le projet ambitieux est de stocker plus de 100 000 litres d’eau, d’être autonome en fruits et légumes, et de pouvoir fournir des paniers bio pour nos stages. Le jardin Toumaï aura une fonction à la fois alimentaire et pédagogique, un projet pilote reproductible.


Faire un don

Dana : pratique de la générosité

Les Žtapes de la soie, chez M Morimoto (gagnant du prix rolex de l'entreprise) ˆ Siem Reap,Cambodge, dŽcembre 2004

Dana, est un mot pali qui veut dire offrande ou pratique de la générosité dans la langue des textes anciens de l’Inde.

le Dana exprime l’amour et l’appréciation pour ce qui est reçu, l’élan du cœur qui permet de ressentir quelle valeur on accorde aux choses. Inspirés par les traditions orientales telles que le bouddhisme, l’envie est de transmettre à tous, sans que le coût ne soit une barrière pour quiconque. Chacun est différent dans son histoire, dans son rapport au monde et dans ses moyens, l’échelle de valeur ne peut être que faussement identique pour tous.

Dans cette société où tout se réduit trop souvent à un échange commercial, le Dana est, pour nous, une pratique à part entière, pour redonner à chacun la responsabilité de son évolution personnelle et pour mettre en lumière les systèmes que nous choisissons de soutenir.
A chaque personne, de s’offrir la possibilité d’être généreux et de décider en toute conscience, de la valeur qu’elle donne aux choses, aux stages et aux enseignements.

Au moment de donner, nos impulsions sont souvent contradictoires, donner trop ou pas assez, et ces combats intérieurs reflètent bien les mouvements d’ouverture et de fermeture auxquels nous sommes confrontés dans la vie de tous les jours.

« Il y a beaucoup à apprendre à les vivre et les observer. Ce chemin libère une générosité naturelle, souvent réprimée par notre égocentrisme et notre méfiance. Nous sommes les premiers bénéficiaires de cette libération. » Denis Robberechts

Comment donner autrement

Si vous avez l’impulsion de nous aider, vous pouvez rejoindre la grande équipe de bénévoles qui nous donne des coups de main pratique.
Nous avons toujours besoin d’aide aussi bien sur le terrain qu’à distance pour :

  • entretenir les 2 hectares de terre
  • jardiner potager
  • restaurer certaines constructions ou aider a en bâtir d’autres.
  • cuisiner pendant les stages
  • promouvoir sur internet
  • prendre des photos et vidéo de bonne qualité pendant les stages
  • nous aider à la conception de plaquette
  • nous aider à la mise en réseau

Contactez-nous par mail ou téléphone pour que l’on puisse en discuter directement